Accueil
Goupil ou face
La bande dessinéeLa bande dessinéeL'auteurLa cyclothymieContact
Voir plus
Retour

Revue de presse

Ouest-France

20 Février 2017

Aborder les troubles bipolaires dans une BD, il fallait oser. Lou Lubie nous captive d'un bout à l'autre, tout en faisant œuvre de vulgarisation scientifique. Son trait efficace et son humour décapant se mettent au service d'une analyse tout en finesse de la cyclothymie.

— Laurent Beauvallet

madmoiZelle.com

11 Février 2017

Lou y raconte son combat contre un mal, indistinct dans un premier temps, qui la ronge intérieurement. Si elle peine à mettre un nom dessus, son parcours du combattant contre ses tourments va la mener à enfin réussir à nommer sa bête intérieure : la cyclothymie. [...] Cette représentation, finalement fantaisiste et mignonne, permet à l’auteure de dédramatiser la maladie, de se montrer pédagogique et accessible, mais aussi d’ouvrir à des représentations artistiques plutôt intéressantes et éloquentes, notamment quand la bête devient plus carnassière. [...] Une BD touchante pour comprendre la maladie mentale.

— Lucie Kosmala

Côté Santé

N°107 / Février 2017

Elle raconte avec humour et talent [...] une errance thérapeutique qui donne l'occasion de fournir bon nombre d'informations sur une maladie mal connue, qui touche pourtant 6 % de la population française. [...] Une bande dessinée drôle et émouvante en témoignage intimiste éclairant.


Psychologie Positive

Janvier / Février 2017

Drôle et très bien documenté, ce roman graphique dans lequel la cyclothymie est présentée par un renard farouche a aussi le mérite de déconstruire certains clichés : ce compagnon de route qu'on ne choisit pas peut aussi s'apprivoiser et devenir une force. A l'équilibre précaire, certes, mais tellement vivante.


Studi

Décembre 2016

Dynamique, très agréable à parcourir, souvent drôle, Goupil ou face réussit à éclipser les idées reçues et à distiller une foule d'informations de manière claire et fluide. [...] L'auteure y évoque son combat avec beaucoup de recul et détaille quelques épisodes de sa vie personnelle qui servent surtout d'illustrations. Goupil ou face constitue une sorte de manuel de vulgarisation à destination de tous sur ce trouble méconnu, entrecoupé de jolies paraboles dans un style graphique attachant et soigné.

— Benjamin Bottemer

DBD

Décembre 2016 / Janvier 2017

Lou Lubie est une jeune femme qui souffre d'un mal peu connu et pourtant socialement très pénalisant , la cyclothymie, qui fait partie de la famille des troubles bipolaires, plus médiatisés [quoique souvent n'importe comment]. Cette affection lui fait vivre des périodes de bouillante énergie, durant lesquelles tout lui semble possible, puis sans transition, des phases de dépression totale extrêmement douloureuses C'est la découverte de ce mal, puis la lente et délicate période d'apprivoisement du renard vivant en elle et qui symbolise intelligemment la maladie que nous raconte Lou Lubie d'une manière subtile, didactique et sensible. La mode éditoriale est actuellement aux vulgarisations scientifiques en bande dessinée, en voici une parfaitement réussie, d'autant plus que la démonstration est effectuée par une personne elle-même victime de ce dérèglement Sans pathos, mais sans fausse pudeur, l'album retrace habilement et en parallèle le parcours personnel et la démonstration pédagogique, le tout servi par un dessin qui, s'il ne brille pas par son originalité, est parfaitement maîtrisé et adapté au propos.

— Eric Adam

Entre2Pôles (journal de l'association Bicycle)

Octobre 2016

C'est incontestablement LE livre qu'on attendait sur la cyclothymie ! Il s'adresse aussi bien aux enfants, qu'aux adolescents, aux adultes mais aussi aux cyclo-sceptiques et à l'entourage (famille, enseignants, aidants...) Le personnage de Lou est à la fois drôle, touchant et plein d'espoir. C'est aussi un ouvrage très sérieux et documenté qui réussit l'exploit de réaliser un véritable tour d'horizon sur le sujet sans nous assommer !


Sciences et Avenir

24 Octobre 2016

Maniant superbement bien le crayon et l'humour, Lou raconte son histoire (et celle de son renard) dans une bande dessinée émouvante. Elle revient sur l'errance thérapeutique qu'elle a enduré, avec son lot de trop nombreuses questions et d'avis médicaux divergents, la découverte de sa maladie et l'acceptation dont elle a du faire preuve. D'une façon très vulgarisée (et imagée), on y apprend beaucoup sur la maladie bipolaire : les différents troubles qui existent, leur épidémiologie, le rôle des différents neurotransmetteurs, les contraintes des traitements. Connaissez-vous d'ailleurs la différence entre le caractère et le tempérament ? Si la réponse est non, lisez rapidement cet ouvrage qui pourrait vous en apprendre beaucoup.

Une bande dessinée à lire de toute urgence sur les troubles bipolaires.

— Stéphane Desmichelle

Sud Ouest

23 Octobre 2016

Lou Lubie livre, avec "Goupil ou face", un témoignage sur le mal qui la ronge. "Instable, hypersensible, émotionnellement extrême", la jeune femme a vécu l'enfer avant de se faire diagnostiquer cyclothymique [...]. Son ouvrage est à la fois poignant et drôle, didactique sans être pesant, qui donne à comprendre sans asséner de leçons. Un titre impliquant, véritable guide de survie pour ceux qui se sentent perdus, trahis par leur propre corps.

— Ph. B.

À voir à lire

20 Octobre 2016

Extrêmement bien documenté, Goupil ou face apporte un vrai regard sur ce symptôme, sans jamais tomber dans le rébarbatif ni le scientifique malgré la complexité du sujet, en alternant habilement humour et sujets sérieux. [...]

Au final, Goupil ou face est une belle réussite pour les éditions Vraoum, didactique et pédagogique comme Marion Montaigne et son Prof Moustache, à mettre entre les mains des personnes concernées (environ 6% de la population adulte française) ou non. Une douce parenthèse bien documentée.

— Vincent Mivielle

Femme Actuelle

Du 17 au 23 Octobre 2016

Troubles maniaco-dépressifs ou bipolaires, cyclothymie... Ils ont plusieurs noms mais sont toujours aussi handicapants. A la fois ludique, bien documentée et très personnelle, cette bande dessinée permet de mieux comprendre ces troubles qui touchent jusqu'à 6% de la population.


Comixtrip

14 Octobre 2016

Simple d’approche, très didactique sans être rébarbatif, Goupil ou face étonne par la facilité dont l’auteure a mis en image ses doutes. Un remarquable travail !

— Damien Canteau

BoDoï

12 Octobre 2016

Cette biographie, touchante et drôle, jamais simpliste ni réductrice, a pour atout d’être une vraie BD de vulgarisation scientifique autour d’un trouble mental souvent peu connu [...] L’ouvrage est intelligent, il porte en lui des pistes de solutions (que ce soit les médicaments, les thérapies comportementales et cognitives, etc.) sans jamais rien imposer. On trouve une mine de renseignements, toujours expliqués avec clarté. À cela s’ajoute un trait simple et énergique, minimaliste mais toujours juste par son expressivité. On apprécie aussi comment il sert le propos scientifique en schématisant, à la manière d’infographies, le discours médical. [...]

Ouvrage à conseiller pour battre en brèches les idées préconçues sur les troubles bipolaires et mieux les appréhender. C’est aussi, et tout simplement, très instructif et bien fait.

— Marc Lamonzie

Canal BD Mag

Octobre / Novembre 2016

Changement d'humeur, petit coup de mou, moment d'euphorie... Qui ne connaît jamais cela ? Mais s'il est rare de rencontrer une personne au tempérament toujours constant, il est aussi rare de croiser quelqu'un dont le caractère fait des bonds gigantesques. [...] A travers cette autobiographie "médicale", son autrice nous livre son témoignage avec des clefs pour comprendre et apprivoiser la cyclothymie. [...] En creusant ses états d'esprit et son émotivité, elle offre aussi aux lecteurs une réflexion pertinente sur le subconscient de chacun. Passionnant.


Planète BD

30 Septembre 2016

Malgré la gravité d'une telle maladie, le ton employé par Lou Lubie est léger, souvent amusant. Elle n'hésite pas à apporter de nombreux détails ou explications sur ce trouble. Les dessins sont dans une veine assez simple mais ne manquent jamais de petites touches d'originalité. En imaginant sa maladie sous la forme d'un animal, en l’occurrence un renard, Lou Lubie s'offre des petits délires visuels plaisants. Sorte de croisement entre les travaux de Marion Montaigne et [de bandes dessinées autobiographiques], Goupil ou face explique et raconte une vie, celle d'une auteure qui parvient à nous embarquer dans un ouvrage soigné et tout sauf anxiogène.

— Mickaël Géreaume

Le Quotidien de la Réunion

25 Septembre 2016

Parler d'un trouble psychiatrique avec humour ? Pari réussi. Lou Lubie maîtrise autant son sujet que l'art du dessin qui claque. En un trait de crayon, elle explique simplement des choses compliquées. Une paire de cases, et on comprend comment agissent les neurotransmetteurs, le poids de l'héritage familial, ou les errances médicales. Et la souffrance.

— Stéphanie Buttard

L'avis des bulles

Septembre 2016

[...] Et bien voilà encore un album dont la lecture devrait être reconnue d'utilité publique... [...]

Le grand point fort de l'ensemble, c'est avant tout son découpage clair en trois phases : cauchemar longue durée et culpabilité due à l'incompréhension des symptômes, découverte de la maladie ainsi que de ses tenants et aboutissants, puis organisation de la lutte. Il va sans dire que cette approche très positive et constructive du problème saura mettre du baume au cœur à plus d'un cyclothymique ou proche, permettant, par son côté organisé et rationnel, de dédramatiser et de donner des clés concrètes face à des situations données, le tout sans pathos ni excès de froideur clinique.

Le dessin est à l'image du reste : clair et lisible, facile à appréhender, tant au niveau des cases classiques que des schémas explicatifs. Une initiative extrêmement courageuse et qui, je l'espère, permettra à nombre d'entre nous d'affronter le problème avec davantage de méthode et de courage !

— Sofie von Kelen

Zoo

Septembre 2016

Autobiographie "médicale", ce roman graphique donne, à travers le témoignage de son auteur, les clefs pour comprendre et apprivoiser la cyclothymie. [...] Sa maladie est son renard, qu'elle apprivoise au quotidien [...]. Une fenêtre intéressante sur le subconscient de chacun et qui donne des clefs à tous.

— Hélène Beney

Sommaire